• Al Baqarah -Sourate 002
    1. 30. Al Baqarah -279 Ayates // Al Baqarah -Sourate 002
    2. 31.Al Baqarah -284 Ayates // Al Baqarah -Sourate 002
    3. 32. Al Baqarah -286 Ayates // Al Baqarah -Sourate 002
  • Al Fatihha -Sourate 001
    1. 001. Fatihha // Al Fatihha -Sourate 001
  • BAMAKO CRETIEN
    1. BAMAKO CRETIEN 1 // BAMAKO CRETIEN
    2. BAMAKO CRETIEN 2 // BAMAKO CRETIEN
    3. BAMAKO CRETIEN 3 // BAMAKO CRETIEN
    4. BAMAKO CRETIEN 4 // BAMAKO CRETIEN
    5. BAMAKO CRETIEN 5 // BAMAKO CRETIEN
  • BOUAKE 21-Décembre-1995
    1. HAIDARA – BOUAKE 1 // BOUAKE 21-Décembre-1995
    2. HAIDARA – BOUAKE 2 // BOUAKE 21-Décembre-1995
    3. HAIDARA – BOUAKE 3 // BOUAKE 21-Décembre-1995
  • HAIDARRA ALIDJNE
    1. ALIDJNE MAKOUTOU 3 // HAIDARRA ALIDJNE
    2. ALIDJNE MAKOUTOU 1 // HAIDARRA ALIDJNE
    3. ALIDJNE MAKOUTOU 2 // HAIDARRA ALIDJNE
  • RVC
    1. Radio La Voix du Citoyen // RVC

Dans l’islam, le mot ḥalāl (ou hallal « permis », « licite »),désigne ce qui est permis par l’Islam, il s’agit de l’antonyme de harām.

Dans un pays où les musulmans sont minoritaires, la question s’est souvent posée de savoir si les viandes qu’on trouve en général dans les boucheries sont licites à la consommation pour un musulman ?

Dans les pays musulmans ou à majorité musulman, les boucheries pratiquent un rituel pour égorgé leurs bêtes. Un rituel connu par les jurisconsultes pour rendre licite la manger des viandes provenant des bêtes abattues. Or, dans les pays à minorité musulman, ce ne sont pas des pratiques courantes.

Les animaux qui sont rendus licites par les quatre juridiques sunnites:

  • le porc;
  • les bêtes étouffées;
  • les charognes (dont le sang n’a pas coulé);
  • celles qui ont été sacrifiées sur les autels des divinités;
  • enfin le sang lui-même

Cette interdiction est exprimée par Dieu (Exalté soit-Il) comme suite:

Sourate 5 verset 3: « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée – sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd’hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion : ne les craignez donc pas et craignez-Moi. Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. Si quelqu’un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché… alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux .«

Condition d’abattage d’une bête:

  • Égorger
  • Le faire en prononçant le nom d’Allah
  • L’animal doit avoir la tête tournée vers La Mecque

Beaucoup de musulmans se basent sur le faite qu’au moment de l’abattage des bêtes, on ne prononce pas Bismillahi (Au nom de Dieu).  Pour eux si la condition « ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah » n’est pas respectée alors la viande ne pourrait pas être licite. Or le terme utilisé par Dieu (Exalté soit-Il)  ne concerne pas l’abattage elle-même mais l’intention de l’abattage. Quelque soit la bête, quand on immole pour une idole cela n’est pas permis. Mais nul grief pour celui qui abat  une bête pour la consommation. La consommation de la viande d’une bête licite est licite.

Sourate 5 verset 5: «  Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants. »

Dieu (Exalté soit-Il) est permis aux musulmans de manger la viande des bêtes abattues par les gens du livre c’est à dire d’autres religions monothéistes.

Suivant quel rituel les gens du livre abattent leurs bêtes ?

Certainement pas de la même façon que les musulmans.

Dieu (Exalté soit-Il) a permis aux musulmans de manger la viande d’une bête abattue par les gens d’une autre religion monothéiste suivant un rituel différent des musulmans.

HAIDARA – BOUAKE 1 // BOUAKE 21-Décembre-1995
  1. HAIDARA – BOUAKE 1 // BOUAKE 21-Décembre-1995
  2. HAIDARA – BOUAKE 2 // BOUAKE 21-Décembre-1995
  3. HAIDARA – BOUAKE 3 // BOUAKE 21-Décembre-1995